Space Essentials – CIM Presse et cinéma, septembre 2015: End of the world as we know it

FacebookTwitterLinkedIn
Space

Cinquième et dernier rendez-vous de l`étude d`audience presse CIM depuis qu`elle prend en compte les plateformes papier et digital pour la lecture. Les données publiées aujourd`hui correspondent à un terrain effectué à cheval sur 2014 et 2015. On dispose donc maintenant de trois fois douze mois consécutifs d`étude : on peut étudier de larges variations annuelles, quand elles dépassent les marges d`erreur usuelles de ces types d`enquête. Et nous disposons également de trois données annuelles sur l`audience du cinéma.

 

Nous identifions cinq tendances dans les nouvelles informations :

• La fréquence de visite au cinéma a diminué sur ces douze mois, revenant à la situation d`il y a deux ans.

• Les données d`authentification CIM le montrent déjà : c`est la presse quotidienne qui a réalisé la percée la plus significative dans les ventes digitales. Elle est maintenant à près de 7% « hors papier », contre 0.4% en moyenne chez les magazines.

• Entre diffusion papier en baisse et lectorat qui croît, la presse francophone –surtout les journaux- connaît un grand écart. Un écart assez inhabituel dans son ampleur.

• Le digital contribue nettement à accroître le lectorat des presses traditionnelles : lorsqu`on cumule toutes les modalités, papier, versions digitales au sens du CIM et site Internet, les journaux gagnent 30% de lecteurs nets et les magazines 12.

• Si les journaux francophones voient leur lectorat (et leur ratio audience/diffusion) souvent fortement grimper, la situation est plus équilibrée en magazines ou en presse gratuite. Le gros problème en magazines concerne plutôt le nombre important de disparitions des données CIM, souvent synonyme de disparitions pures et simples.