L’étude ICMF : La Belgique a besoin d’un rattrapage en matière de marketing de contenu

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn

Custo, l’association professionnelle belge des agences de marketing de contenu sous la coupole de l’ACC, publie les résultats de l’étude ICMF (International Content Marketing Forum). Il s’agit d’une étude internationale sur la situation du marketing de contenu dans 8 pays. Il en ressort que chez nous l’évolution est plus lente, même si nous sommes forts quand il s’agit d’utiliser les plateformes de médias sociaux et différentes méthodes de promotion de contenu.

9,4 milliards d’euros. Voilà ce que les entreprises en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Norvège, au Danemark, en Slovénie, en Tchéquie et en Belgique ont investi dans le marketing de contenu en 2018. Avec ses 335 millions d’euros, la Belgique est plutôt reléguée au second plan. Quand on compare avec le produit intérieur brut, la Belgique est en queue de peloton avec 0,06%, en compagnie de la Slovénie et de la Tchéquie.

Dans ces 8 pays, 36 % du budget en moyenne est destiné à la production de contenu, qui s’empare ainsi de la part du lion pour la stratégie, la promotion et la distribution de contenu. Historiquement parlant, la part dans notre pays – 46 % du budget en moyenne – est (toujours) élevée, ce qui signifie qu’en moyenne nous réservons peu de budget aux autres piliers (excepté la promotion). Avec 9 %, la part de la stratégie de contenu dans le budget est la plus faible des 8 pays étudiés.

Il existe cependant aussi des aspects dans lesquels la Belgique a de l’avance sur les autres pays étudiés. Ainsi, chez nous les annonceurs font appel à 4,1 plateformes de médias sociaux en moyenne. C’est un résultat très probant. Le top 3 est formé par Facebook, YouTube et LinkedIn. La Belgique est d’ailleurs le pays qui croit le plus en les influenceurs pour diffuser le contenu.

Clemens Koob, qui en tant que Managing Director du bureau d’études de marché Zehnvier research & strategy est responsable de cette étude, s’exprime de façon positive sur les évolutions dans notre pays : « Je suis convaincu qu’en Belgique aussi nous observons une forte évolution et que nous évoluons vers la maturité. Sur base de notre data, nous nous attendons à ce que le marketing de contenu gagnera encore en importance, ce qui ira de pair avec davantage de professionnalisme et un affinement des initiatives et des activités. »

Source du texte : Custo et l’ACC.