Séparation cordiale de RMB et de TargetSpot

FacebookTwitterGoogle+LinkedIn

Après deux ans de collaboration fructueuse dans la commercialisation des inventaires audio digitaux, RMB et TargetSpot reprennent chacune leur portefeuille respectif de partenaires média. Les deux régies se séparent cordialement au terme de la période contractuelle prévue. Elles envisagent néanmoins des partenariats ponctuels dans le futur.

En 2017, RMB et TargetSpot ont conclu un partenariat dans le but de promouvoir ensemble la commercialisation de l’audience audio digitale en Belgique. D’une part, RMB gérait déjà les inventaires de la RTBF, de NRJ et de DH Radio. D’autre part, TargetSpot – régie internationale de Radionomy, mais aussi, entres autres, régie audio digitale de Radio France et de plus de 75.000 radios streamées par Shoutcast – cherchait un représentant pour ses audiences au départ des IP belges. L’alliance entre les deux acteurs a permis aux annonceurs de toucher une nouvelle catégorie d’auditeurs.

Deux ans plus tard, l’audio online occupe une place importante dans la consommation média des publics et sa commercialisation est sur les rails. TargetSpot étant une régie internationale, il était légitime que l’enseigne reprenne à terme le contrôle de la vente de la totalité de ses inventaires.

« Nous remercions RMB d’avoir commercialisé nos inventaires ces deux dernières années. TargetSpot s’est largement développée durant ces derniers mois, notamment avec l’ouverture de nouvelles régies dans plusieurs pays. Nous souhaitons affirmer notre empreinte européenne et internationale. Ouvrir notre propre régie en Belgique s’inscrit logiquement dans cette démarche. La demande pour le média audio digital explose partout et la Belgique ne fait pas exception. Et n’oublions pas qu’AudioValley, le groupe auquel TargetSpot appartient, est un groupe belge », déclare Alexandre Saboundjian, CEO d’AudioValley.

À partir du 16 janvier, les ordres et réservations concernant Radionomy, Radio France, Shoutcast et Hotmix pourront être directement adressés à TargetSpot à l’attention d’Eric Vander Haegen.