Roularta vend sa participation dans Medialaan et acquiert 50% des parts de Mediafin

FacebookTwitterLinkedIn
RMG + DP

Roularta Media Group, entreprise multimédia côtée en bourse, a décidé de vendre sa participation de 50% dans l’entreprise audiovisuelle Medialaan (propriétaire des chaînes tv VTM, Q2, Vitaya et CAZ, des chaînes radio Qmusic et JOE, de Mobile Vikings, etc.) au co-actionnaire De Persgroep.

Par ailleurs, Roularta acquiert la moitié des actions de Mediafin qui appartient à De Persgroep. L’autre moitié est détenue par le Groupe Rossel. Mediafin est l’éditeur des médias business l’Echo et De Tijd. Mediafin a réalisé un chiffre d’affaire de €56 mio et un EBITDA de €12 mio l’année dernière. L’entreprise n’a aucune dette et à une position cash de €13 mio.

Ces deux transactions résulteront en une soulte cash positive d’environ €217,5 mio en faveur de Roularta au closing.

Xavier Bouckaert, CEO de Roularta Media Group: « L’impact de la révolution digitale sur le secteur des médias devient de plus en plus important. D’une part cela représente un défi important pour les entreprises de médias, d’autre part cette révolution offre des opportunités considérables pour des entreprises médias qui ont un focus très clair. Roularta a toujours occupé une position importante dans le marché des médias locaux (Deze Week, De Zondag, Steps, Digilocal, Storesquare, etc.) ainsi que dans le domaine des magazines de qualité (Knack, Le Vif, Trends-Tendances, Sport Foot Magazine, Plus Magazine, Nest, etc.). L’entrée au capital de Mediafin répond parfaitement à ce positionnement. Nous avons également décidé de vendre notre participation dans Medialaan à notre partenaire De Persgroep. Cette cession génère de moyens considérables qui nous permettront de développer notre stratégie digitale et multicanale. Nous sommes convaincus que Medialaan est en bonnes mains chez De Persgroep. Nous sommes fiers de ce partenariat réussi qui a duré 20 ans ».

Christian Van Thillo, CEO De Persgroep: « De Persgroep a principalement déployé en Belgique des médias qui s’adressent à un public large. L’expansion de notre participation dans Medialaan a une grande valeur stratégique pour notre entreprise. La convergence des médias sur l’internet devient chaque jour de plus en plus importante. Nous voulons renforcer notre position sur le marché digital de manière significative afin de pouvoir rivaliser avec les géants technologiques qui dominent ce marché. La présence importante de Medialaan sur le marché ainsi que son expertise vont certainement contribuer à ce renforcement. Nous nous séparons de Mediafin que nous avons développé main dans la main avec Rossel. Ce développement a résulté en une entreprise multimédia avec des titres prestigieux et une stratégie digitale très réussie. Grâce à cette transaction, Mediafin reste sous contrôle d’actionnaires locaux de premier plan qui pourront continuer son développement ».

Les deux transactions seront soumises le plus vite possible aux autorités belges de la concurrence.